Saga : Les enfants de la lune

Le forum officiel sur la saga les enfants de la lune.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La tueuse surnaturelle (en pause )

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Luna Wolf

Luna Wolf
Auteur un peu folle sur les bord lol
Auteur un peu folle sur les bord lol
C'est une saga sur une tueuse de vampire et tout monstres.


Mon nom est Anna-Maria Hamilton est je suis une tueuse de vampire, zombie et autres monstre.
J'ai quitté ma région natale de l'Arkansas pour exécuté une bande de loups garous qui s'en prenne à des êtres humains. Henry mon boss dirige une petite PME en recherche paranormal. Enfin sur le papier ! Car en réalité il me paye pour que je trucide les monstres chez les particuliers où il m'envoie. Comme de bien entendu il ne leur révèle pas tout, sinon les clients partirais en vendant leur maison. A chaque saloperie de Luciférien que je tue, il reçoit de l'argent par le gouvernement du pays en question. Vous devez vous demandez pourquoi j'emploie le terme «Luciférien» ? Et bien la réponse est simple chaque créature de la nuit sont les serviteurs du diable en personne.
Je les déteste plus que tout depuis tellement d'année, mais ça c'est une autre histoire que vous apprendrais bien plus tard.
Me voilà dans l'avion pour Séoul en Corée. La terre de mes ancêtres du côté maternelle. Ma pauvre mère paix à son âme. Portée le doux nom de Ha Ni, qu'elle a hérité elle-même de sa mère. Normalement, comme le veut la tradition j'aurais dû m'appeler comme ça. Mais mon père voulez à tout prix me donner le prénom de sa mère qui est morte en couche, quand il avait seulement 12 ans. Sa donne ça en entier. Anna-Maria, Ha Ni, Céleste Hamilton. C'est un peu long n'est-ce pas ?
Avec moi j'ai pris mon dictionnaire anglais-coréen. Il est vrai que je parle couramment cette langue comme beaucoup d'autre. Mais je n'ai pas pratiquée depuis des années.
S’il y a bien quelque chose que je hais autant que les serviteurs des ténèbres, c'est de prendre l'avion. La raison de mon dégoût n’est pas compliquée à comprendre. A terre je suis maître de mes mouvements et je peux me battre. Alors que dans les airs, il y a rien à faire si on m'attaque.
Des loups garous agresse des humains dans les environs de la ville et aux alentour. C'est vraiment bizarre, logiquement les lycanthropes rebelles ne s'approche pas des grandes agglomérations. Mon sixième sens me dit que sa cache quelque chose et sûrement pas quelque chose de bien. Pour passer le temps j'allumai mon mp3 et mit le volume aux maximum. Je me laissai entrainai par la musique est pour profiter du calme, je fermai les yeux.
Dans mon sommeil, je sentais une main sur mon bras. J'ouvris les yeux de surprise et comme à mon habitude j'étais sur la défensive. D'abord étonné l'hôtesse de l'air finit par me sourire.
- Excusez-moi si je vous ai fait peur. S'exclama-t-elle en anglais
- Il n’y a pas de mal. Je suppose qu'on ait arrivée à destination.
- En effet ! Dit-elle avant de s'éloigner
A peine arrivée dans le pays que je dois partir en rendez-vous avec le maire. Il est vrai que la situation est prioritaire vu que des êtres humains sont en dangers dans leur propre quartier, maison et 10 morts dans le même secteur c'est inquiétant.
Seulement le temps de passer à l'hôtel pour prendre une douche et changer de vêtement. Le chauffeur de taxis n’arrête pas d'essayer de me draguer. Je dis bien essayer ! Car je ne suis pas le genre de fille à me laisser embobiner par le premier venu. Face à son obstination, il ne me reste qu'une solution mentir en lui disant qu'il risque d'aller en prison vu que j'ai 16 ans. C'est l'effet désiré qui se produis, il me laisse enfin tranquille en marmonnant dans sa barbe. Un truc du style «Avec les filles de maintenant, il est impossible de savoir leur vrai âge».
En fait je viens de fêter mon 19 ème anniversaire. Le 4 janvier 1992 plus exactement. J'ai la chance de faire plus jeune. Pour certaine personne c'est un véritable calvaire et bien pour moi c'est une bénédiction. Dans mon métier, il peut arriver qu'on envoie dans un collège ou lycée pour enquêter. Il me suffit donc de m'inscrire dans l'établissement et à moi le monstre a buté. Que demandé de plus ? On me paye pour faire ce que j'aime faire. Ce n’est pas un travail, mais un loisir, de plus à chaque fois j'ai le sentiment d'aider à rendre le monde moins horrible.
Le vieux taxi de couleur orange, s'arrêta devant le Victoria Hôtel dans le quartier deGangbuk-Gu.
Un hôtel trois étoiles, qui offre plein d'avantage comme un sauna, un gymnase, une salle de réunion et un assez internet illimité pour les clients. Rien qu'une nuit vaut dans les 200 dollars. Mes parents m'ont léguée un compte en banque bien garnie, plus des actions en bourse qui chaque mois me rapporte une petite fortune. Ce n’est pas avec la tune que je gagne en travaillant chez « Henry Paranormal» qui me permettrait de loger ici. Mon patron fait partie des personne à être assez égocentrique pour crée ce type d'entreprise et lui donner son nom. Le plus dingue c'est qu'il ne croit pas aux fantômes, mais ça ne l'empêche pas de prendre les affaires qui en font mention. Vous connaissez monsieur Burns dans les Simpson ? Il est de la même espèce, à toujours vouloir plus de ce qui l'a déjà. Bref ! Ma chambre est assez grande et éclairé. Le salon est équipé d'un canapé à deux places, décorées de fleur des champs sur le tissu et il est assorti de deux fauteuils positionnés en rond autant du divan. Une petite table basse en bois d'acajou, une télévision écran plat et dans la chambre un grand lit recouvert d'un couvre lit bleu roi. Avec douceur j'ouvris la fermeture de ma valise trolley. L’an dernier pendant mon voyage en Tunisie j'ai tiré un peu trop fort dessus et elle s'était briser. Je portai mon choix sur un banal jean noir, un petit top sympa blanc et ma veste de la même couleur. Après avoir choisi mes vêtements pour la journée, j'allai dans la salle de bain pour prendre une douche réparatrice.
Le client se tient droit comme un i devant moi. Il me fit signe de m'assoir, ce que je refusai tout net. Jamais je ne m'assoie dans un lieu aussi renfermé et aussi bien garder. Pas moins de cinq garde du corps en faction derrière la porte et trois dans la pièce ou on se trouve.
Instinctivement, je caressai du plat de la main la cross de mon Ballester Molina. C'est mon meilleur ami ! Il ne m'abandonne jamais. A l'hôtel j'y ai laissé Browning Mlle et mon révolver. Vous pourrez penser que je suis paranoïaque, grave erreur ! Il y a pas de place dans ce que je fais pour le hasard et encore moins pour l'imprudence. Carolina une fille avec qui il m'arriver de travaillé est morte, car elle pensé qu'il y avait pas besoin d'armes tout le temps. Par une belle nuit de juin, alors qu'elle se promené dans un club de Los-Angeles. Un vampire la traqué dans toute la ville pendant des jours, pourtant je l'avais mise en garde et aussi qu'elle devait le tuer avant qu'il ne le fasse. Le 26 juin 2010 dernier. Cette date est a jamais graver dans mon esprit. Suite à une enquête dans ce même club, j'ai surprise Carolina en train de vider de son sang un pauvre type. La mort dans l'âme, je lui est enfonçais dans le cœur mon pieux bénit. Si je ne l'aurais pas fait, elle aurait continué à tuer, nuit après nuit.
Monsieur Kim m'observai depuis le fond de son bureau, tout décoré de bois et de dorure. Derrière la chaise de son pupitre un tableau du peintre italien Sandro Botticelli. Sûrement, une reproduction. Il me fixa d'un air moqueur. Si il me fixe encore comme ça, je vais être tentée de lui coller le canon de mon arme devant son visage bouffit d'orgueil. Pour voir s'y se prendrait autant au sérieux. Il faut que je me calme et que je ne traite pas cet homme détestable.
- Ainsi c'est vous « la terreur des morts vivants » ? demanda-t-il d'un ton sarcastique.
- Expliqué moi les détails qui concernent notre affaire. Lui dis-je d'un ton qui ne permet pas la réplique.
Au début il voulut répondre quelque chose, mais je lui jetai mon célèbre regard qui en principe fait froid dans le dos de mes ennemis. Il prit un moment avant de commencer les explications du cas.
« Il y a de ça deux semaines dans le quartier universitaire de Séoul National université. 10 étudiants ont était sauvagement assassiné. Au cours d'une fête de fraternité, alors que la fête était au complet. Ses jeunes gens ont décidé d'aller boire d’alcools, dans le vieux bâtiment en face des chambres d'étudiant. Le vigile du matin les a découvert horriblement mutilé ».
- Combien de femme et d'homme ?
- Trois femmes et sept hommes. Pourquoi il y a une importance ?
- J'ai m'ait raison de demander. Répondis-je avec dans la voie une pointe d'agacement.
Il me tandis un document volumineux. Je le saisi avec mes deux mains.
- Voici le dossier de la police. Il est beaucoup plus détaillé que tout ce que je vous ai raconté. Inutile de précisé que ses informations son confidentielle.
- Bien-sûr ne vous inquiété pas. J'ai l'habitude de garder secret les affaires que je traite.
Une demi-heure plus tard, je sorti du bureau du maire. Même si je suis morte de fatigue je dois aller inspecter les lieux du dit crime.






" Je te promets de ne jamais t'abandonner et de rester auprès de toi jusqu'à la fin de mes jours car je t'aime et je te chérie de toute mon âme. Avant toi, j'avais déjà aimé mais ce ne fut jamais comme ce que je ressens maintenant pour toi. La vie est injuste ! Quand je trouve mon âme sœur, celle qui m'est destiné et bien je ne peux pas être avec elle. Je resterais dans l'ombre mais saches que je veillerais toujours sur toi. Je t'aime Luna." Killian Wolf à Luna Anderson tome 1


Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-jacob-and-luna.skyrock.com

BrokenArrow17

BrokenArrow17
Louve correctrice
Louve correctrice
Génial, perso cette histoire est trop forte.
Et tu devrais mêler du comique entre elle et les créatures de la nuit, ça ajouterait une petite touce humoristique avec des trucs de terreur/fantastique ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Luna Wolf

Luna Wolf
Auteur un peu folle sur les bord lol
Auteur un peu folle sur les bord lol
Tu a eu la même idée que moi mdr. Ok merci de ton avis donc je continue alors





" Je te promets de ne jamais t'abandonner et de rester auprès de toi jusqu'à la fin de mes jours car je t'aime et je te chérie de toute mon âme. Avant toi, j'avais déjà aimé mais ce ne fut jamais comme ce que je ressens maintenant pour toi. La vie est injuste ! Quand je trouve mon âme sœur, celle qui m'est destiné et bien je ne peux pas être avec elle. Je resterais dans l'ombre mais saches que je veillerais toujours sur toi. Je t'aime Luna." Killian Wolf à Luna Anderson tome 1


Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-jacob-and-luna.skyrock.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum